Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Vie consacrée aujourd’hui...

Les soeurs du Christ Rédempteur

Rencontre à La Peinière

Une large invitation avait été faite par l’équipe d’animation des Récollections du diocèse de Rennes à toutes les formes et tous les visages de Vie Consacrée. C’était pour le 19 mai 2015 au sanctuaire de Notre Dame de la Peinière.

Au jour J, voitures et cars se garent dans un champ à proximité du Domaine. C’est l’affluence : plus de 400 participants. Et le soleil est là malgré le temps pluvieux annoncé, et heureusement ensoleillé. C’est une journée intense qui donne du sens à notre vie de Consacré(e), vécue sous des formes si variées.

Frère Jean-Michel, Père Abbé de l'Abbaye de LandévénnecL’intervention du Père Abbé de Landévennec - Frère Jean-Michel - toute entière nourrie d’un passage d’évangile, nous rejoint particulièrement dans notre contexte de vie aujourd’hui.
Il s’agit de la Présentation de Jésus au Temple de Jérusalem alors qu’il avait 8 jours (Luc, 2, 22 - 35). Ses parents, Marie et Joseph sont accueillis par un homme déjà âgé, Siméon, et une femme de 84 ans, Anne.

Qu’est-ce que cela pouvait bien avoir à faire avec l’assemblée des « Consacrés » rassemblés là ? C’est vrai que les cheveux blancs, tels ceux de Siméon et Anne, y sont majoritaires..., les visages plus jeunes sont là aussi, de toutes couleurs d’ailleurs, se rapprochant plus par l’âge de Marie et Joseph.

Et l’enfant Jésus ?
Siméon dit en parlant de Lui : "Mes yeux ont vu ton Salut". Il est au centre de la scène...
Avec Jésus, c’est le Salut. Espérance pour notre "présent" et notre "avenir". Frère Jean-Michel invite à vivre ce "présent" cet "avenir", à première vue inquiétants, simplement dans un accueil du Salut. Une page est en train de se tourner pour beaucoup de choses dans le monde, dans l’Eglise.

Surtout ne pas nous désoler, mais accueillir ce qui advient aujourd’hui d’une façon nouvelle. Savoir mourir "comme semence du Royaume".

Sr A.M., SCR, Fougères

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 18 décembre 2017

« Je veux aimer Dieu sans intérêt et sans retour, l’aimer de l’amour dont il m’aime. Il m’aime quoique pécheur car pour moi c’est un doux Sauveur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage