Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Voyage de l’espérance, Lourdes 2010

Accueil > Témoignages de Religieuses > Voyage de l’espérance, Lourdes 2010

Les soeurs du Christ Rédempteur

Marie-Louise J., Soeur du Christ Rédempteur, engagée dans l’équipe d’aumônerie de l’Hôpital de Nanterre vient d’accompagner, à Lourdes, un groupe de personnes hébergées à La cité Saint Pierre, lieu d’accueil pour les plus démunis.

Voici son témoignage.

Imaginez un peu la vie itinérante de ces personnes, partant chaque matin du CHAPSA (centre d’hébergement et d’accueil pour les personnes sans abri) de Nanterre vers Paris, avec tous leurs paquets, leur seule richesse...
L’ objectif, toujours le même : trouver de la nourriture et un toit pour la nuit.

Sur le parking, à la Cité St Pierre

Partir à LOURDES, c’est un projet inhabituel : quitter ses paquets pour adopter une valise, prévoir des vêtements et un nécessaire de toilette, les traitements médicaux, et consentir à quelques économies…

Une aventure vraiment.

Cette initiative repose sur la coopération entre « Secours Catholique », « Petits Frères des pauvres », « Aumônerie de l’hôpital de Nanterre », et six mois de concertation pour conjuguer : projet et réalité !

A mon sens, l’inédit de ce séjour réside dans la foi que c’est possible, la confiance de ces jeunes accompagnants porteurs du projet, capables de traverser les désistements des uns, l’insécurité des autres, les fragilités de certains.

Le voyage de l’Espérance ne s’est pas démenti, grâce à une pédagogie appropriée.

La figure de Bernadette (Film de J.Delannoy) a suscité un courant de simplicité, une certaine unité à travers la connaissance et la reconnaissance de chacun.
« Elle m’a regardée comme une personne », dit Bernadette. Regard d’amour qui redonne confiance, restaure la dignité, rend frère…

Un tel climat fait naître d’heureuses initiatives :

"aidé et aidant"
- Rémi, diabétique, prend en charge Alain pour sa "dextro" et son insuline.
- Les plus valides se mettent comme naturellement au service des personnes à mobilité réduite.
- Les repas sont un temps de convivialité et d’attention à l’autre.
- Scarlette, résidente au CHAPSA, envisage de rester comme bénévole à la Cité Saint Pierre…

Quelle renaissance !

Peu de mots, mais un bonheur de vivre… dans l’accueil de l’autre, sans différence entre "aidé et aidant", chrétien et musulman, etc...

« Le Royaume de Dieu est là au milieu de nous »

Cinq jours, vécus comme une " oasis de paix ", une halte bienfaisante dans une vie soumise aux intempéries, à la maladie, à la solitude, à la violence, à la méfiance, à la promiscuité, au rejet… Mais ce ne fut que cinq jours…
Le retour est envisagé alors comme une souffrance inéluctable…

Cette percée de lumière - dans l’obscurité des jours - peut inscrire, dans la mémoire du cœur, la foi en un bonheur possible et durable.

Au cours d'une visite...Jour de joie, jour de victoire
Il étend sa main d’en haut
Me retire des grandes eaux
Il me saisit et me délivre
L’éternel est mon appui
Devant tous mes ennemis
Dieu se lève avec éclat
Et Il marche devant moi.

(chant gestué : Aliénor, Secours Catholique)

Marie-Louise J., SCR, Asnières

Portfolio

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 27 juillet 2017

Jésus dispense la Parole qui révèle les hommes à eux-mêmes en leur révélant le Père (Règle de Vie)
Pied partage