Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

2 Février, fête de la Vie consacrée à Liffré

Les soeurs du Christ Rédempteur

En réponse à l’invitation de la CORREF d’Ille et Vilaine, les 3 communautés de St Aubin d’Aubigné, St Aubin du Cormier, Liffré avec Léonie de Livré-sur-Changeon, se sont retrouvées, à Liffré, ce samedi matin 2 février pour un temps de rencontre en trois étapes.

Un temps d’échange sur ce qui génère de l’espérance, aujourd’hui, dans nos vies de consacrées, dont voici quelques expressions :

- « Nous avons la chance, malgré notre âge, d’être proches des familles à qui nous rendons visite, d’en rencontrer d’autres lors de nos activités de bénévoles. Dans un monde qui évolue, cela nous permet d’avoir de l’espérance. Je suis interpellée quand je vois de jeunes musulmans demander de pourvoir terminer leur temps de prière » (L.)
- « Voir des Africaines s’engager dans notre congrégation. Que de beaux témoignages entendus lors des JMJ à Panama ! De jeunes couples n’hésitent pas à s’engager pour l’éveil à la foi de leurs enfants. Les Parcours Alpha reprennent dans certaines paroisses et sont très suivis. (M.L. ; Th. ; M.)

-  Temps de partage« Pour moi, ce n’est pas vrai que les gens n’ont pas de repères. Je trouve au contraire, qu’il y a beaucoup de dynamisme et de don de soi. Si l’Église est en difficulté, toujours croire que l’Esprit travaille : ce peut être un moment d’épreuve, d’épuration. Elle est toujours là depuis 2000 ans ! C’est incroyable que la Parole du Pape soit entendue du monde entier » (M. Jo ; A.)
- « Je suis admirative de voir que des personnes viennent d’elles-mêmes se proposer pour faire quelque chose au service de l’église quand elles ont un peu plus de disponibilité au temps de la retraite, et d’être témoin du sérieux avec lequel elles remplissent leurs engagements. Des diocèses expérimentent une autre façon de vivre sa foi - la nouvelle évangélisation - et cela crée un dynamisme incroyable » (G.)
- « Aussi, cela nous engage à ouvrir les yeux, à tisser la toile de l’espérance avec des fils de bienveillance, d’écoute, de fraternité, à être disciples-missionnaires, en nous laissant conduire par l’Esprit-Saint, dynamisée par la Parole : Va avec la force que tu as ; c’est moi qui t’envoie » (Jg 6,14) (M.)

Le renouvellement de nos vœux, au cours de l’Eucharistie célébrée à l’église de Liffré, au milieu d’une trentaine de paroissiens dont le curé de la paroisse, lui aussi religieux, fut un moment assez intense !
Le temps du verre de l’amitié offert par la paroisse, fut presque trop court pour discuter ensemble.

Repas partagéLa dernière étape nous rassembla à la communauté de Liffré pour un repas partagé, qui évidemment se termina par des crêpes ce jour-là, et il y en eut même de reste. Les expressions de joie et les mercis réciproques, lors des “au-revoir”, laissent présager que ce genre de rencontres aura une suite, les années à venir !
Affaire à suivre...

Sr Gabrielle H., SCR

Portfolio