Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

28 Septembre 2019 : Anniversaire à Chaudebœuf

Les soeurs du Christ Rédempteur

Le 28 Septembre 2019, “les Amis de Chaudebœuf” avec la participation des Résidents de la Maison St Joseph de Chaudebœuf (en St Sauveur des Landes - 35) ont voulu marquer le 150e anniversaire de la mort de Mme la Comtesse Victoire Mouësan de la Villirouet, donatrice de son château. Celui-ci est à l’origine d’un établissement qui accueille actuellement 185 personnes âgées dépendantes et/ou personnes en situation de handicap.

Ce fut une belle journée, empreinte de grande fraternité, de joies simples, d’action de grâces, d’amitié. Résidents, amis, membres du personnel, aumônerie, religieuses formaient une communauté de cœur !

Les résidents entourent la Pierre tombale de Victoire MouësanLors de l’Eucharistie, célébrée dans la chapelle de l’établissement où repose le corps de la Comtesse, le Père Paul Roussel, familier de Chaudebœuf, commentant la parabole du riche et de Lazare, a souligné le commun souci des pauvres de Victoire Mouësan, donatrice du château de Chaudeboeuf et d’Anne Boivent, fondatrice de notre Congrégation :
Victoire Mouësan de la Villirouet désireuse de mettre son patrimoine à disposition des pauvres de la campagne en léguant ses biens à la Congrégation des sœurs de Rillé (Sœurs du Christ Rédempteur) et Anne Boivent qui avait pour les pauvres une prédilection particulière : « Ils possédaient son cœur » dit son biographe.
Dès 1863, le château reprenait vie : les sœurs sont venues habiter avec la comtesse et ont accueilli des vieillards et de jeunes enfants orphelins ou handicapés. « Aimer, c’est tout donner » - chanté au cours de la célébration - exprimait bien l’esprit qui a été à l’origine de cette fondation.

Comment ne pas noter ce geste éloquent et particulièrement touchant : avant de quitter la chapelle, les résidents ont été invités à entourer la pierre tombale de Mme Victoire Mouësan de la Villirouet, tandis que l’assemblée entonnait un vibrant « Magnificat ! Magnificat ! »

Plaque en l'honneur de Madame La Comtesse dans le salonPuis, tout le monde s’est dirigé vers le salon du château où le directeur en fonction a dévoilé une plaque désignant désormais ce lieu « Salle Victoire Mouësan »

“L’association des Amis de Chaudebœuf”, en action depuis des mois pour marquer cet anniversaire, réservait pour ce jour la présentation d’un livre à paraître début Décembre : « Chaudebœuf, 150 ans d’esprit de famille ». Une maison où il fait bon vivre.
(C’est l’étymologie du nom Chaudebœuf). Ce livre est écrit à partir de multiples souvenirs et témoignages de résidents, et illustré de photos anciennes (1).

Quelques projections à l’écran et le témoignage verbal d’un ancien résident de 85 ans, accueilli comme orphelin en 1940, a donné lieu à des échanges sans fin, tandis qu’on appréciait le verre de l’amitié.

Comment mieux clore cette journée qu’en rendant grâce au Seigneur pour toute la vie qui s’est déroulée dans cette Maison saint Joseph depuis 150 ans et en Lui demandant de donner sa Paix à ceux qui y vivent et y travaillent aujourd’hui, pour qu’ensemble, ils continuent de tisser des liens et de faire jaillir la vie.

Le Château de Chaudeboeuf, aujourd'hui(1) Pour soutenir le projet de l’édition du livre-mémoire de Chaudebœuf, et aider à couvrir les frais, tous les dons même petits sont les bienvenus !
Cf Le Lien : Livre-Mémoire Chaudeboeuf

Sr Geneviève de la Trinité, SCR

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 23 janvier 2020

« Aimez à témoigner à Dieu votre dépendance, c’est alors que vous jouirez vraiment de la liberté des enfants de Dieu, que vous protesterez que vous êtes heureuses sous la dépendance d’un Maître si grand » (TS)
Pied partage