Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

A Fougères, 24 heures pour le Seigneur

Les soeurs du Christ Rédempteur

C’était une réponse au souhait de la lettre pastorale d’avril 2018 de Mgr d’Ornellas :

Pour clore l’année de la démarche synodale dans le diocèse de Rennes, notre évêque a adressé à tous une lettre pastorale, en Avril 2018 : « Afin que vous débordiez d’espérance » :
“J’ENCOURAGE chaque paroisse ou groupe de paroisses à organiser une fois par an, un temps de prière et de louange, nourries de la Parole de Dieu, qui rassemble les divers groupes de prière avec tous les paroissiens qui de désirent” écrivait-il dans l’Orientation n°12.

Dans ce cadre, la paroisse de la Visitation de Fougères a vécu 24 heures pour le Seigneur. Ce temps de prière se déroulait à l’église Ste Madeleine à Fougères, du vendredi 22 Mars 11 h au samedi 23 Mars 11h 30. Une célébration eucharistique clôturait ce temps de prière.

Groupe d'enfants présent aux 24 h pour le SeigneurUne quinzaine de personnes étaient présentes en permanence. Se sont retrouvés pour la nuit de prière divers groupes de la paroisse comme les 6 groupes de réflexion sur Zundel, le CCFD, le Secours Catholique, etc…
Des temps d’adoration silencieuse alternaient avec des temps de partage et de réflexion sur des sujets très divers, comme le débat citoyen, les questions sociales.

De nombreux lumignons déposés sur l’autel exprimaient l’action de grâces de ceux qui avaient vécu le sacrement de réconciliation.
A 4 h du matin, un jeune Iranien, catéchumène, nous a chanté dans sa langue un chant de louange. La maîtrise Saint Léonard nous a aussi aidés à prier en lisant des textes d’auteurs différents, entrecoupés de chants sur le thème de la Miséricorde.

Deux participantes nous livrent ce qu’elles ont vécu, ce samedi 23 :
- « Pendant cette nuit d’Adoration, j’ai ressenti l’Amour immense de Jésus, aucune fatigue après ce temps de veille. Ce qui a étonné mon entourage, j’étais et je suis renouvelée de sa paix et de sa joie » (G.).

-  Célébration eucharistique clôturant les 24 h pour le SeigneurArrivée à 5 h, je me demandais : « L’adoration, c’est quoi, au fait ? Je ne connais pas ! Me voici, Seigneur, avec Madeleine, malade que je te confie. » Je vais, un peu gênée, m’agenouiller devant l’ostensoir : « Toute petite devant toi, Seigneur ! » J’adore… Je me sens comme enveloppée d’une grande douceur. Les deux heures ne m’ont pas paru longues. Je suis repartie comme habitée d’une présence, d’une paix. J’étais très émue (J.).

Recueilli près de Maria BASLÉ (SCR) par Gabrielle HELLEUX (SCR)

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 15 octobre 2019

Ne soyez pas surpris quand Dieu vous éprouve par le feu des afflictions, mais réjouissez-vous de ce que vous participez aux souffrances de Jésus-Christ (Annales Congrégation)
Pied partage