Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Automne... de la vie

Accueil > Contempler une image > Automne... de la vie

Les soeurs du Christ Rédempteur

Que vous inspire l’image ci-dessous : « Automne... de la vie »  ?

Vous pouvez l’exprimer ci-dessous sous forme de réflexions, texte, poème, prière...

Messages

  • L’image nous montre un couple marchant dans la nature, avec des vêtements aux couleurs adaptées.
    En Automne les feuilles vertes des arbres et des plantes virent aux rouge, jaune, orange, brun... Quand il fait du vent, surtout une tempête, les feuilles se détachent des arbres et tombent par terre.
    Plus que dans les deux autres phases de la vie (le printemps et l’été), c’est en automne que l’homme commence à vieillir et il est aussi confronté à lâcher, à se détacher des choses : santé, mobilité, énergie, relations etc... Bref, la vitalité diminue de plus en plus, dans tous les domaines.
    Mais l’automne est aussi un symbole spécial de la vie. Elle a une profondeur religieuse : la vie passe, essayons de vivre le moment présent. Bien sûr, notre vie connaît les couleurs et la beauté de l’automne, mais aussi la tempête, les soucis, les problèmes. Il nous faut essayer d’accepter la situation, de se détacher, de s’abandonner, d’avoir confiance. Nous pouvons attendre avec pleine espérance un nouveau Printemps.
    BON COURAGE EN S’ENTRAIDANT.

  • L’automne, saison des récoltes, des fêtes de moisson, des dernières cueillettes : champignons, châtaignes, noix…, celle des arbres en feu comme ces platanes canadiens, ces vignes vierges etc..., celle où l’on engrange les récoltes, celle où la sève se repose.
    Et pour nous ? Pour nous, a contrario, c’est la saison des reprises des activités pour donner encore et nous ressourcer afin de faire circuler cette source de la vie de l’Esprit, la saison où les grands-parents re-conjuguent le verbe aimer avec leurs petits enfants.
    Je pense à notre fondatrice Anne Boivent. L’automne de sa vie ne fut pas un long fleuve tranquille. Après les accusations qui ternirent la relation d’amitié avec le Fondateur, elle s’effaça en quittant sa charge et devenant une simple soeur à Romagné ; ainsi ces 5 années d’épreuve donnèrent aux vertus de la Mère Thérèse un nouvel éclat d’où elle sortit victorieuse, non en combattant mais en souffrant (cf livre : Vie de Anne Boivent, p.28).
    Ainsi à l’automne la nature se dépouille pour reprendre vigueur et force au printemps.
    Ainsi pour nous - à l’exemple de nos fondateurs - une revisitation de notre vie intérieure, avec l’élagage de tout ce qui l’étouffe, nous aidera à « renaître » au printemps !

  • Ils sont heureux d’être encore deux.
    Et pourtant l’arbre de leur vie se dépouille petit à petit.
    Le temps de la vieillesse où les feuilles de la vie se détachent, nous le connaîtrons :
    - feuilles de l’âge entraînant une diminution physique
    - feuilles de l’âge où les responsabilités s’estompent
    - feuilles de l’âge où les relations diminuent
    - feuilles de l’âge où la notion de temps prend une autre forme
    - feuilles de l’âge où la mémoire fait mémoire plus difficilement
    - feuilles de l’âge où la vie semble quitter son corps petit à petit comme le sable au sablier.
    Tôt où tard, il faudra quitter cette vie et se laisser emporter par le vent de la mort.
    Etre détaché pour être greffé définitivement sur l’arbre de Celui qui disait aux soeurs de Lazare : « Je suis la résurrection et la vie ».
    L’hiver de la mort nous met en dormition.
    L’Amour de Dieu nous met en résurrection.

  • Un homme et une femme marchent dans un paysage d’automne. Leurs vêtements, leur allure s’harmonisent avec la saison.

    Ils ont vécu sans doute à plein les premières étapes du chemin : le printemps et l’été… Aujourd’hui, ils sont encore alertes, mais doivent s’aider d’un bâton. « Il y a un temps pour tout » nous enseigne la Bible. Un temps pour naître, un temps pour grandir et s’épanouir, un temps pour ralentir et se dépouiller…

    L’automne a perdu verdeur et vigueur, mais il peut être splendide de couleurs, fécond en fruits divers, empreint de sérénité. Pour chacun de nous, l’ « Automne... de la vie » est un temps favorable à l’engrangement, au tri, aux bilans, à la sagesse, à la vérité plus qu’aux apparences, à la réalité du quotidien assumée, à la gratuité, à l’intériorité, à l’humour, à l’acceptation de sa finitude…

    Demandons au Seigneur de Tendresse ce cadeau précieux d’aimer notre aujourd’hui et de le vivre au mieux sans nostalgie ni peur.

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 16 décembre 2018

« J’ai tout en Dieu. En lui je me repose. Qu’ai-je à désirer autre chose ? » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage