Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Cours de Bible aux Soeurs du Christ Rédempteur

Les soeurs du Christ Rédempteur

Pendant de nombreuses années, Sr Gabrielle Helleux a dispensé des cours de Bible aux Soeurs de la congrégation. Fin mai 2018, se terminait la mission qui lui avait été confiée… Interview par Sr Maria B. :

Sr Maria : Depuis combien de temps proposes-tu une formation biblique aux sœurs ? A quel rythme ? Combien de sœurs, environ, y ont participé ?  

Sr Gabrielle : C’est en 1985 que j’ai commencé à donner des cours réguliers sur la Bible à La Maison-Mère de Rillé, au sortir de mes études de théologie au Centre Sèvres, et à la demande du Conseil de congrégation de l’époque. Depuis 1970-75, je m’intéressais déjà à la Bible, en participant à des sessions avec Monique Rosaz, le Père Pousset sj ; et, au Centre Sèvres, j’ai eu la chance de suivre un séminaire biblique sur 3 ans avec le P. Paul Beauchamp, dont je dis facilement qu’il avait une intelligence intelligente de la Bible.
Pour les cours, cela a commencé presque sur des chapeaux de roues. En effet, pendant 4 ans, il y avait deux cours de 2H30 : l’un hebdomadaire, et l’autre, tous les 15 jours. Le cours destiné aux "débutantes" portait sur Gn 1-11 et le Livre de l’Exode. A partir de 1989, un seul groupe a fonctionné, une fois par quinzaine scolaire, soit 15 à 16 cours par an.
Je pense que plus de 250 sœurs ont participé à ces cours, certaines pendant plusieurs années. Leur nombre ? Entre 12 (les dernières années) et 49.

Sr M : Le thème était-il choisi par les sœurs ou proposé par toi ? Quelle méthode utilisais-tu ? Qu’est-ce qui t’a aidée dans cette tâche de transmission ?  

Sr G : Les premières années, je proposais moi-même le thème, mais les dernières années le sujet retenu l’était sur proposition des sœurs. Quand je revisite les cours donnés, je constate que la Genèse et l’Evangile de Luc ont eu une bonne place, et ceci correspond à mon intérêt pour ces deux livres.
Ce qui m’a beaucoup aidée, c’est la formation reçue au Centre Sèvres (cours et sessions de Paul Beauchamp), mais aussi d’autres sessions et, bien sûr, la lecture d’auteurs traitant du sujet retenu. La méthode utilisée était variable : analyse structurale ou narrative, un peu la méthode historico-critique.

La Croix. Belle représentation suggestive, hall de la communauté de la Guimarais à Vitré.En conclusion, j’aimerais que chaque participante garde comme un double bouquet :
- d’une part, ce verset - ressort de toute la Bible : « Le mal que vous aviez dessein de me faire, Dieu l’a tourné en bien pour le rachat d’un grand nombre » (Gn 50,20).
- d’autre part, le fondement de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance :
« C’est moi le Seigneur ton Dieu qui t’ai fait sortir d’Egypte, de la maison de servitude (Ex 20,2 et Dt 5,6) » = le don de la liberté
et « Tous me connaîtront du plus grand au plus petit parce que je vais pardonner leur crime ! » (Jr 31,34) = clin d’œil au récit de l’Institution de l’Eucharistie, annonçant que c’est le pardon qui est le fondement de l’Alliance Nouvelle réalisée en Christ.

Michel-Ange : La Création

Soeurs Maria B. et Gabrielle H., SCR. Interview

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 novembre 2018

« Oui, elle est droite la Parole du Seigneur ; Il est fidèle en tout ce qu’il fait. Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour » (Ps 32)
Pied partage