Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Découvrir et goûter la Parole de Dieu

Les soeurs du Christ Rédempteur

Sœurs du Christ Rédempteur, notre Règle de Vie (p. 37, n°22) nous conseille des temps forts de ressourcement. Le grand âge, la santé fragile, voir la perte d’autonomie limitent nos possibilités. Mais créer des espaces de désert ou des pauses spirituelles bienfaisantes reste possible cependant.

Le Carême 2020 a commencé pour nous, en communauté, par un temps de mini-récollection, animé par sœur Thérèse R. Le thème était l’Evangile de JEAN (13, 1 à 17) : Jésus lave les pieds de ses disciples.

Lavement des pieds. Manuscrit 12-13 ème S., FranceCe très beau texte, certes connu, mais accueilli et réfléchi ensemble, nous a permis d’en saisir une signification nouvelle. Notre temps de mini-récollection se déroule généralement sur trois temps.
- Le mardi, nous lisons attentivement le texte pour en découvrir la structure et répondre aux questions proposées. Chacune de nous peut ensuite le reprendre personnellement et se laisser habiter par cette Parole dans la prière.
- Le jeudi, c’est la rencontre avec sœur Thérèse. Son intervention appréciée nous introduit dans la contemplation de Jésus et de sa relation aux disciples… Contempler Jésus dans son identité de Fils de Dieu : sorti de Dieu et retournant à Dieu (v. 1 à 3) ; le regarder ensuite quitter sa position de maître en déposant son vêtement, prendre la place du serviteur et laver les pieds de chacun de ses disciples, sachant que personne n’est exclu, pas même Judas ! L’exemple donné par Jésus appelant à « nous laver les pieds les uns les autres » retentit d’une force nouvelle.

Chaque trimestre, nous aimons vivre ce temps de pause, animé par sœur Thérèse qui nous met ensemble à l’écoute de la Parole de Dieu : prendre le temps de la lecture attentive, de la découverte des mots employés, du partage de nos interrogations, de nos convictions de foi, de la prière…

Chaque fois, nous poursuivons cette rencontre communautaire par la louange des Vêpres à l’oratoire et un temps de goûter fraternel.

- Le lendemain vendredi, au cours du temps d’adoration, à nouveau nous sommes invitées à accueillir et à prier ce texte.

L’ hymne qui suit (cf Magnificat CFC Carême 2020) nous a aidées :

Quand Jésus se lève de table
Se démet de son vêtement,
Dieu rejoint la dernière place
Dieu se tient dans l’abaissement.

Qui pourrait comprendre à cette heure
L’infini d’un Dieu qui décroît ?
Qui pourrait aimer à cette heure
La folie d’un Dieu qui déchoit ?

Le Seigneur en tenue d’esclave
A genoux devant ses amis
A voilé l’éclat de sa face,
Pour servir comme il l’avait dit.

Grâce à cette « halte prolongée dans le silence et l’écoute du Seigneur », notre foi s’éclaire et s’affermit, la fidélité à notre vocation se renouvelle (R. de Vie n°22)...

Vue de La Guilmarais, Vitré (35)La Communauté des sœurs de La Guilmarais - VITRE (35)