Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Descente de Jésus aux enfers

Accueil > Contempler une image > Descente de Jésus aux enfers

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois

Que vous inspire l’image ci-dessous : Descente de Jésus aux enfers" (Mosaïque contemporaine de Rupnik) ?

Vous pouvez l’exprimer dans le cadre blanc sous cette plume ou à la suite des messages déjà écrits, sous forme de réflexions, texte, poème, prière...

Messages

  • L’Image nous montre, en couleurs vives, Jésus, les bras ouverts, donnant une main à Adam et l’autre à Eve, comme pour les relever...
    Je pense que descendre aux enfers veut dire que Jésus est descendu jusqu’au plus profond de l’abîme, pour nous sauver. Donc pas dans l’enfer comme un lieu précis. Mais pendant toute sa vie, depuis sa naissance (dans la crèche), sa souffrance dans de nombreuses situations difficiles jusqu’à la mort sur la croix, il a vécu cette descente aux enfers, rien que pour notre rédemption. Quelle horreur, quelle solitude !
    De même à la fin de sa vie quand Il a l’impression que Dieu l’abandonne et qu’Il prononce les mots : « Mon Dieu, mon Père, pourquoi m’as Tu abandonné ?” La mort de Jésus a été vraie, aussi vraie que la mort de tout homme, mais d’une toute autre manière.

    Ne sommes-nous pas, pour ainsi dire, très proches de notre Rédempteur nous qui nous appelons : « Soeurs du Christ Rédempteur » ?
     

  • Le Christ, glorieux, occupe le centre de la mosaïque. Son vêtement blanc marque la divinité. Il est lumière au cœur de la nuit, symbolisée par le fond bleu sombre. Sa posture manifeste l’arrachement d’Adam et Eve sortant des enfers. De ses deux mains, Eve s’accroche à son Sauveur, tandis que Adam se laisse saisir, tirer par son Seigneur. Nous sommes frappées par la richesse des couleurs : le bleu, l’humanité ; le rouge l’amour.

    En l’anniversaire de la mort de Léone, jour de Pâques, 1er avril 2018, nous la voyons accueillie dans les bras de Jésus ressuscité.

    « Montre-nous ton visage d’amour, Dieu très bon à jamais fidèle, conduis-nous jusque dans ta maison, donne-nous ta joie éternelle ! »

  • Souvent je récite le credo sans trop penser aux paroles . C’est ainsi que « descendu aux enfers » m’est revenu et je le dis avec plus de convictions sans trop comprendre ce que cela recouvre ;Jésus après sa mort est triomphant il a vaincu le mal . S descente aux enfers aura duré 33ans A cause de nous Il est passé par les pires tourments et cela par pur amour En ai-je vraiment conscience ?. Ce corps tout blanc sur fond noir avec ces deux mains tirant Adam et Eve nous le dis « Il nous tira de la main des oppresseurs dit le psaume . Cela signifie aussi que nos souffrances unies aux siennes ne sont pas perdues. cela me fait penser à une parole de Vera Babour maire de Bethléem : » Les bénédictions et les grâces" se cachent au creux des souffrances, apprenons à leur donner naissance. Puisse ces paroles nous accompagner jusqu’à Paques

  • Descente de Jésus aux enfers
    Jour où l’autre, nous avons entendu cette phrase : cette personne vit un enfer pas possible ! Une telle réflexion évoque une situation difficile, insoutenable et inextricable, une situation dont on voudrait sortir et trouver une aide pour sortir de cet étau.
    La mosaïque proposée illustre fort bien le mystère de l’humanité : une humanité lestée par le péché mais aussi une humanité sauvée par le mystérieux passage de Jésus par la mort et la résurrection.
    Adam et Eve avec Jésus au milieu semble un tableau anachronique et pourtant, il symbolise l’histoire de notre propre chair.
    Cette mosaïque aux couleurs vives traduit la vie à ses commencements (Genèse 1 et 2) en ce qui concerne l’humanité et Jésus remontant des enfers entraînant Adam et Eve dans sa vie de ressuscité.
    Placés dans un jardin paradisiaque par l’amour gratuit de Dieu, le couple refuse la différenciation entre eux et Dieu et va mettre Adam et Eve dans une situation d’enfer-mement : Ils se découvrent nus, ils se cachent, le regard de Dieu est insoutenable. Ils ont préférés écouter la voix du diable : « vous serez comme des dieux ». L’amour de Dieu a fait le premier pas, l’homme n’a pas voulu emboîter le pas de danse de l’amour. Il a préféré le chemin de l’auto- suffisance. Le refus de leur condition de créature crée une rupture, la communion n’existe plus, l’harmonie a disparu entre Dieu et le couple mais aussi entre Adam et Eve.
    Dieu dans sa sagesse amoureuse ne fait pas rupture avec l’humanité, c’est le temps des alliances, le temps du prophétisme et vient alors Celui qui va sceller l’alliance définitive le Christ « Dieu a tant aimé le monde qu’Il donne son propre Fils ».
    Ce Fils va s’immerger dans notre humanité pécheresse en se faisant chair de notre propre corporéité jusqu’à connaître le paroxysme du mal en étant livré au bois de la croix.
    Le Dieu de la Genèse tire de la glaise notre humanité.
    Le Dieu de Jésus-Christ tire l’homme de la glaise de son péché par ses mains salvatrices au gibet de la mort.
    Depuis, Dieu nous invite à défaire les bandelettes de notre péché parce que lui-même a été délivré des bandelettes de la mort : IL EST VIVANT à tout jamais.
    Dieu engloutit notre mort par son mystère pascal. La mort prend un autre sens et n’est pas le dernier mot d’une vie. En ouvrant le tombeau, Jésus ouvre notre tombe et nous tire de la solitude pour nous faire marcher sur un chemin de lumière et une communion amoureuse.
    Dieu est entré dans le péché en descendant aux enfers.
    Dieu est remonté avec l’homme pour le sortir de son enfer-mement.
    Cela, l’homme ne pouvait le faire seul car le salut n’est pas au bout de nos bras : il est grâce et gratuité.
    A travers Adam et Eve, Jésus prend toute l’humanité par la main comme une maman pleine de tendresse.
    René Fénel 2/3/2019

  • Seigneur Jésus, mêle mes pensées à Tes pensées, ainsi je pourrai enfin comprendre ton Sacrifice !

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 11 décembre 2019

La Bonne Nouvelle qui doit transfigurer l’humanité est d’abord un don à accueillir avant d’être liée à l’action, don à accueillir dans la foi et l’abandon au Père, avec le Christ, au prix du renoncement à soi-même (RV)
Pied partage