Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Elle court, elle court la médaille d’or et... elle fait courir !

Les soeurs du Christ Rédempteur

C’était à la Maison-Mère de Rillé, au moment de la remise de tant de médailles d’or... pendant les Jeux Olympiques de Tokyo.

En me promenant sous le tilleul du jardin, j’aperçois par terre une belle médaille en or.
Qu’est-ce que j’en fais ? Je vais l’emporter au magasin des objets perdus de Rillé...
Là, pas de chance : il n’y a pas d’acquéreur !

Mais, voilà que, sous le tilleul, M. Paule a vu une dame sortir de sa voiture... Et si c’était à elle ! Comment savoir ? On lui téléphone. Effectivement, Christiane a bien égaré la chère médaille de sa grand-mère. Elle est très heureuse que nous l’ayons retrouvée.

Et voilà qu’elle s’aperçoit avoir perdu aussi sa chaîne. Si des fois, on pouvait la retrouver. Ce serait super !

La surprise sera peut-être pour demain... Or il se trouve que, soudainement, Solange qui arrive à l’accueil de Rillé l’aperçoit par terre sur le goudron, elle brille dans le soleil matinal. Le ciel nous aide, on dirait !
Il n’y a qu’à préparer le petit paquet pour la porteuse - Michelle - une Rennaise, qui, demain, pourra le remettre à Christiane. Ce qui fut dit fut fait.

Voilà donc la médaille et la chaîne rendues à la propriétaire qui laisse éclater sa joie. Pour remercier la très sainte Vierge et lui recommander toutes les sœurs de Rillé, spécialement celles qui se sont donné de la peine pour elle, elle court à Notre Dame des Miracles (Eglise St Sauveur de Rennes). Oui, tout s’enchaîne !
Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la « drachme perdue et retrouvée ».

Sr Monique B., SCR.
Texte transmis à Sr Madeleine R., SCR, Nanterre

Têtiere actus

Maison-Mère

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 novembre 2022

Je suis descendu sur la terre pour embraser tous les cœurs. Je n’y trouve que des froideurs pour moi et pour mes frères (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage