Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Il s’en passe des événements sur la Colline…

Accueil > Archives > Maison-Mère > Il s’en passe des événements sur la Colline…

Les soeurs du Christ Rédempteur
Les coureurs dans les allées du jardin de Rillé

Le samedi 17 septembre dernier, une course de pleine nature, appelée « trail », vient mettre les sœurs au pas.

La colline de Rillé, terrain de friches en 1833 à l’arrivée de notre fondatrice Anne BOIVENT, puis conjointement et / ou successivement : couvent, hospice, centre de rééducation des sourds, lycée Notre-Dame des Marais, maison de repos pour les sœurs âgées, et même les années passées (une fois l’an) base de lancement du feu d’artifice, est aujourd’hui terrain de sport !

Ce soir-là donc, nous étions invitées à être les supporters des coureurs. Dans l’enceinte de la maison-mère, un circuit avait été bien préparé : ici et là des flèches sur le sol et, dans les croisements du jardin, des jeunes en tenue fluo devenus éclaireurs.

Les coureurs dans les allées du jardin de Rillé

Le départ près du château de Fougères avait été lancé en deux divisions de 500 coureurs direction la carrière du Rocher Coupé, puis descente vers Rillé intra-muros, avec d’abord la traversée du parking interne devant le lycée N. D. des Marais. Ainsi, les athlètes nous arrivaient tout essoufflés, le fluo de leur tenue aimantant tous les regards.
Postées dans les carrefours du jardin, nous étions aux premières loges : en voici un, puis deux, puis trois et ainsi de suite jusqu’à 1000. Nous les encourageons de nos bravos. Difficile de différencier hommes et femmes. Nous avons quand même reconnu Mr Soulis - sans cravate cette fois - qui n’économisait pas ses sourires. Après avoir pris le virage difficile du coteau, les traileurs abordent de nouveau le parking avant de s’engouffrer dans l’escalier de sortie du lycée (donnant sur la rue Pacory) pour terminer leur parcours - après de multiples et savantes boucles - place de la Douve.

Les soeurs aux premières loges pour encourager la course !

Voilà comment la vie rentre à flots à Rillé ! Ce trajet est le véritable reflet de notre chemin spirituel. Il nous invite à réfléchir sur notre course à la sainteté : chemin tantôt rectiligne, tantôt tortueux, puis jalonné de bifurcations où il nous faut aborder successivement descente, remontée difficile, virage etc…
C’est l’Esprit-saint qui est notre guide, il s’agit de l’écouter en permanence. Ce trail est un vrai miroir pour nos vies. Soudain, je suis seule, puis voici une rencontre éclairante…
Aidons-nous de la Parole de Dieu pour ne pas faire fausse route. Suivons aussi les pas de Anne BOIVENT, puisqu’elle nous a ouvert la route !

Sœur Marie-Françoise C., SCR, Rillé

Portfolio

Têtiere actus

Maison-Mère

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 31 janvier 2023

Par la confiance en Dieu et un entier abandon de soi-même aux dispositions de la Providence, on se place au dessus de tous les événements, on les domine, on les tourne au profit de ses entreprises (Annales)
Pied partage