Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Imaginez la 15e station du chemin de la croix !

Les soeurs du Christ Rédempteur

Vendredi-Saint. Le Journal la Croix du 10 avril 2020 nous a proposé un chemin de croix où la parole était donnée à des personnes qui avaient rencontré Jésus. Le Journal nous invitait à poursuivre avec d’autres personnages bibliques, en écrivant nos propres sentiments face au tombeau vide. Voici la 15e station, imaginée par quelques sœurs du Christ Rédempteur :

Avec Simon de Cyrène :
On m’a réquisitionné pour aider un certain Jésus à porter sa croix. Après ma journée de travail, je l’ai trouvée bien lourde ! Mais ton regard, Jésus, m’a réconforté et remercié. Il était chargé de douceur et de considération. J’ai partagé la fatigue et le souci de ceux qui sont au service des autres et assument une belle et lourde tâche. « Prenez sur vous mon joug ».
Jésus, je sais maintenant que tu m’aides à le porter. Et face au tombeau où on t’a déposé, je crois que la vie sera plus forte que la mort. Prends pitié de nous !
Sr Annick A., SCR

Avec les enfants :
« T’as vu le trou ? » dit l’enfant à son copain. C’est là qu’on a mis le corps de celui qu’ils ont cloué sur la croix, tu sais celui qui nous défendait quand on s’approchait de lui et que les gens nous rabrouaient. Il a dit : « Laissez venir à moi les petits enfants, le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent ». Et même, il a ajouté « Si vous ne vous convertissez pas pour devenir de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux ». Ce sont les pauvres, les petits, ceux qu’on ne veut pas voir qui sont ses amis. Les puissants, ceux qui font les gros malins ne sont pas ses amis. D’ailleurs lui-même s’est toujours dit l’enfant de Dieu. Je ne crois pas qu’il va en rester là. Il va revenir, il l’a dit, je le crois. Jésus, prépare notre coeur. Prends pitié de nous !
Sr M. Françoise C., SCR

Avec les jeunes mariés de Cana :
Quel souvenir ! C’était son 1er miracle. Jésus et moi, nous étions amis depuis l’école. J’avais tenu - en accord avec ma fiancée - à l’inviter à notre mariage à Cana. Ainsi que sa maman et ses apôtres. Imprévoyants, nous avons manqué de vin. Heureusement, Marie est vite intervenue près de son fils et Jésus a sauvé notre honneur ! Depuis, mon amitié pour lui n’a fait que grandir. Quelle joie de l’écouter quand il passait à la maison ! Sa parole a toujours été, pour notre couple, « une lumière qui éclaire notre route ». Jésus, « Toi qui es passé en faisant le bien », voilà ce qu’ils t’ont fait ! Mais tu nous as toujours dit de faire confiance au Père, tu as remis en ses mains ta propre vie. Tu ne vas pas rester au tombeau, nous en sommes sûrs. Prends pitié de nous !
Sr Hélène R., SCR

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 20 octobre 2020

Nul ne sait ce que tu peux faire avec une âme simple et claire qui se livre à ta volonté. Tu triomphes dans nos faiblesses, et sur notre fragilité tu construis patiemment l’oeuvre de ta sagesse (Chant Congr)
Pied partage