Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

L’Evangile du cantonnier

Accueil > Témoignages de Religieuses > L’Evangile du cantonnier

Les soeurs du Christ Rédempteur

Cet été 2019, j’ai eu grande joie à découvrir le livre de Michel SIMONET « Une Rose et un Balai ». Ce cantonnier de Fribourg parle de son métier comme d’une vocation. Son petit livre plein d’humour et de sagesse invite à des méditations inattendues… comme celle qui suit et que j’ai envie de vous partager.

L’Evangile du cantonnier

Le Seigneur désigna alors douze balayeurs (c’est vraiment notre nombre actuel) et les envoya un par un en ambassade dans toute la ville, en tout endroit où Lui-même aussi aurait aimé balayer. Et il leur disait : « La moisson de détritus est abondante, mais les balayeurs sont peu nombreux. Priez donc le maître de l’Edilité d’envoyer plus de balayeurs à cette moisson. Allez ! Voici que je vous envoie au milieu de la jungle urbaine. N’emportez pas de bière, ni autres alcools, pas de sandales mais des souliers et des vêtements de sécurité et saluez tout de même, mais pas trop longtemps, les gens lorsque vous travaillez dans la rue.

En quelque bistrot que vous entriez, dites : “Un café ou un coca !” Et s’il y a un patron à l’ancienne, il vous l’offrira. Sinon, sortez joyeusement le porte-monnaie. Demeurez dans ce bistrot, car le balayeur mérite sa pause en plus de son salaire. N’en faites pas trop la tournée quand même, mais en chaque boulangerie ou épicerie où vous entrerez, mangez ce que l’on vous offrira. Guérissez les rues malades de saleté, donnez de l’espoir et de la bonne humeur aux passants, et dites-leur que le royaume de la propreté n’est pas si proche que cela.

En quelque endroit que vous entriez où l’on n’est pas sympathique envers vous, balayez tout de même la poussière qui est devant la porte et dites : “On n’est pas rancuniers, et de toute façon on est payés pour”. Mais sachez-le, le royaume de la propreté dépend aussi de vous. Je vous dis qu’au jour de ce royaume, il y aura moins de rigueur pour Sodome que pour tous les fast-foods ».

Etonnamment, depuis la lecture de ce petit livre passionnant, je me surprends à regarder autrement balayeurs de rue et éboueurs. Quand l’occasion se présente, un bonjour ou quelques mots échangés sont les bienvenus. Ne sont-ils pas ceux qui nous rappellent notre tâche de citoyen écologique ?

Sr Annick B., SCR, Vitré

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 12 décembre 2019

Que l’humilité et la douceur ne vous manquent point et la bonté de Dieu ne manquera point de vous assister pour accomplir ce que vous avez promis, non seulement avec patience mais avec joie ((P. Le Taillandier)
Pied partage