Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

La Planète : un défi plus que jamais d’actualité !

Les soeurs du Christ Rédempteur

Laisser une planète viable aux prochaines générations est un défi posé à chacun aujourd’hui.

Il est facile de juger les pratiques actuelles de la société, mais il serait peut-être bon de nous interroger sur nos propres pratiques. Pourquoi ne pas revisiter nos habitudes ? Il serait bien étonnant de ne pas y déceler quelques possibles actions vers une simplification.

La presse n’est pas optimiste - pas plus que les autres médias - sur l’avenir : au rythme actuel, les restrictions ne tarderont pas à s’imposer pour cause de pénurie.
Il est possible de vivre pleinement en évitant de gaspiller.

Quelle idée je me fais de la vie : vivre à 100 à l’heure, ne rien manquer de ce qui se passe ? Ou choisir d’avancer à un rythme qui me convienne et qui m’enrichit d’un vécu assumé, assimilé, constructif de ma personnalité et en relation aux autres ?

Au plan politique, des virages semblent s’amorcer : nous voulons réserver un avenir viable aux générations futures, ne plus exploiter sans vergogne la planète ; il s’agit de la transmettre en héritage pour que chacun demain puisse se faire une place au soleil avec ses propres projets et l’aide de robots particulièrement performants !

Demain c’est déjà aujourd’hui ; beaucoup d’innovations se mettent en place.

Aurons-nous la sagesse d’éviter les conflits qui ne pourraient que mettre en péril les chances de notre humanité ?

Sr Jeannine M., SCR, Vitré (35)

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 12 décembre 2019

Que l’humilité et la douceur ne vous manquent point et la bonté de Dieu ne manquera point de vous assister pour accomplir ce que vous avez promis, non seulement avec patience mais avec joie ((P. Le Taillandier)
Pied partage