Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Le café du lundi

Accueil > Témoignages de Religieuses > Le café du lundi

Les soeurs du Christ Rédempteur

L'espace convivial du centre social du Gros Chêne à Maurepas, RennesPour rencontrer les gens du quartier, j’ai décidé de rejoindre le Centre Social de Maurepas, à Rennes (qui partage ses locaux avec le CDAS, le CCAS et la CAF), où se regroupent diverses activités.

J’ai choisi l’espace “Pause café ouverte à tous” : lieu pour se rencontrer, parler de tout et de rien, un espace très convivial pour casser la solitude autour d’une boisson chaude. Ce sont des bénévoles qui en ont les rênes.

Ayant été absente quelques lundis, en arrivant dernièrement, j’ai été apostrophée : « La semaine dernière, vous nous avez manqué ! » Pour me racheter, je leur ai raconté des histoires drôles. « Faudra nous en raconter chaque semaine, le rire nous détend… »  

Le nombre de présents varie d’une semaine à l’autre : de 4 à 5, cela peut aller à 10 et plus. C’est moi la plus âgée. Cette semaine, des hommes étaient là. Un vieux monsieur est resté scotché à son smartphone tout l’après midi. Les autres prenaient part à la conversation.
Pendant ce temps, de l’autre côté de la vitre nous séparant des autres, un va-et-vient incessant entre les différents bureaux. Ce jour-là, l’activité “Couture” se déroulait dans une autre salle. Tout le monde y est invité : tricot, crochet, retouche se font la fête. Il y a beaucoup d’entraide entre les participants. Une couturière de formation guide les moins expérimentés.

Dans notre groupe, cette semaine, nous avons joué avec les prénoms pour les mémoriser. C’est la seule question posée le premier jour : « Comment tu t’appelles ? » C’est tout. La rencontre se passe dans la discrétion, en même temps que dans la détente, l’écoute de l’autre… Pour ce quartier populaire, c’est une chance pour chacun...

Mon souhait est de retrouver ceux qui fréquentent ce lieu chaque semaine (du moins après le confinement). C’est un bon terrain de proximité qui me permet de rejoindre “les périphéries” et de vivre avec eux telle que je suis, avec ce qui m’habite au plus profond. Tous ces visages "photographiés", j’aime les porter ensuite dans la prière…

Les tours du quartier de Maurepas, RennesSr M. Françoise C., SCR, Rennes-Maurepas

Têtiere actus

Témoignages de Religieuses


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 31 octobre 2020

« Oui, j’espère en votre Justice et je veux vivre et mourir en l’aimant » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage