Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Le lycée Notre-Dame des Marais fête ses 50 ans

Les soeurs du Christ Rédempteur

En ce samedi après-midi 9 Décembre 2017, le Lycée Notre-Dame des Marais de Fougères (35) fêtait ses 50 ans !

Chorale et orchestre (vue partielle) ont animé la messe avec dynamismeLes festivités ont commencé par une messe d’action de grâces célébrée en la chapelle de Rillé par le Père Jean, curé de la paroisse. Animée par une petite chorale dynamique et des instrumentistes enthousiastes, elle me rappelait les vivantes célébrations eucharistiques vécues jadis au Lycée !

Une visite des locaux était ensuite proposée aux participants, jalonnée de vidéos, de panneaux explicatifs et de haltes-photos d’hier et d’aujourd’hui… Tout au long du parcours, des membres de l’équipe éducative et des jeunes se tenaient là, prêts à vous accueillir, à vous expliquer, à répondre à vos questions.
Puis vint le grand rassemblement pour le cocktail dinatoire, qui permit tant de rencontres au cours de la soirée… Il fut précédé de plusieurs discours dont tout d’abord celui de Mme Baudon, directrice : elle évoqua les 1ers temps du lycée et son esprit spécifique qui perdure aujourd’hui, brossant avec humour sous forme de devinettes quelques portraits de « purs produits » de l’établissement (nous "reconnûmes" Fabienne et Catherine !), aujourd’hui en situation de responsabilité dans le lycée !

Discours de M<sup class="typo_exposants">me</sup> Baudon, directrice Petit coup d’oeil dans le rétroviseur pour revisiter les origines :
- En 1967, c’est le souci du jeune et de sa famille qui motiva la création du lycée mixte N D des Marais… L’enseignement secondaire étant alors limité aux filles à Fougères, les parents souhaitaient que la même possibilité soit donnée aux garçons, obligés d’aller en internat vers d’autres villes s’il voulaient préparer le baccalauréat. Cela signifia toute une restructuration sur Fougères, de laquelle naquit le Lycée N D des Marais.

- Le grand souci de Sr Thérèse Briand, 1re directrice, fut très tôt, de réfléchir en équipe éducative à la finalité du lycée et aux moyens à mettre en œuvre pour y tendre. Les plus anciens parmi les professeurs et les surveillants se souviennent sûrement (comme moi) de notre célèbre « session d’ Antrain », en 1971 pour travailler à la rédaction d’un Projet éducatif qui donna ensuite le cap pendant de nombreuses années.

- A côté du travail intellectuel sérieux, était fortement préconisé le développement de tout l’être, des talents virtuels de chacun. D’où la place importante donnée de tout temps aux nombreuses activités extra-scolaires.

- La dimension religieuse fut toujours un souci de la majorité de l’équipe des professeurs et éducateurs, autour de leur aumônier : le Père Labbé. A la catéchèse s’ajoutait de nombreuses propositions diverses : célébrations hebdomadaires, retraites spirituelles, camps d’été, veillées à thèmes...

- L’objectif premier dès l’ouverture du lycée avait été de « créer un espace où chacun, éducateur ou élève puisse se sentir reconnu et aimé ». Ce fut un véritable leitmotiv au fil des ans...

Les premiers rangs des nombreux participants, pendant les prises de parole
Personnellement, chaque fois que je rencontre ici ou là des anciens élèves du Lycée, j’aime les entendre dire ce qu’ils sont devenus et je me réjouis habituellement de voir qu’ils ont trouvé leur « juste place », celle où ils ont l’air épanouis, heureux. Parfois dans des responsabilités importantes dans la société, l’Église…
Ensemble, on a essayé de semer, cela a germé sans qu’on le sache. On a essayé de leur faire découvrir leurs talents, ils les mettent à leur tour aux service des autres !

Hélène RUBION (Sr Patricia), SCR, Rennes

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 15 août 2018

Notre foi, sans cesse confrontée aux mutations du monde actuel, a besoin de s’éclairer et de s’affermir de façon permanente (Règle de Vie)
Pied partage