Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Marche des solidarités avec les sans papiers

Les soeurs du Christ Rédempteur

Le tee-shirt de la marcheCe samedi soir 3 octobre, arrivait à Liffré le groupe des sans-papiers partis de Rennes ce même jour, en début d’après-midi.

En ce lundi 5 octobre, de la 27e semaine du temps ordinaire, année paire, où la liturgie nous propose l’Evangile du Bon Samaritain et au lendemain de la parution de l’Encyclique « Fratelli tutti », il est intéressant de revenir à ce que fut cette soirée d’accueil des marcheurs.

Il faut savoir que plusieurs collectifs, associations de solidarité, syndicats ont mis sur pied une marche sur Paris, devant arriver le 17 octobre à l’Élysée. Plusieurs groupes de marcheurs partent de lieux différents pour converger tous vers la capitale. Celui qui partait de Rennes, ce samedi, est arrivé à Liffré vers 18 h. Après une prise de connaissance très rapide de la Ville de Liffré, les marcheurs se sont dirigés vers la salle Méliès mise à leur disposition par la commune, où les attendaient des Liffréens que préoccupe cette question de l’accueil des migrants.

L'arrivée de la marche des solidarités à LiffréKamal, Liffréen, membre de plusieurs associations qui militent pour la défense des libertés, a été contacté pour participer à l’inter-organisation rennaise pour la marche des solidarités. Il a préparé la 1re étape de cette manifestation qui revendique des droits élémentaires de dignité humaine. Il nous raconte ce que fut pour lui cette soirée :

« Les marcheurs et marcheuses n’étaient pas encore habitué-e-s à une journée de marche et à une organisation indispensable à mettre en place.
Ainsi, l’accueil qui leur a été fait à Liffré a été très apprécié.
Ils et elles ont beaucoup apprécié le fait d’avoir une salle de réunion publique et un repas digne de ce nom préparé gracieusement par Benoit FAUCHEUX, jeune entrepreneur dans la cuisine événementielle (sans parler des différents commerces qui ont fait don de nourriture : boulangerie en face du presbytère, crêperie du Roy, Super U, Intermarché, association amicale laïque pour la vaisselle).

Marie-Jo égaie le temps du repasConcernant leur hébergement, ils et elles ont été grandement ravis de pouvoir dormir au chaud dans un bâtiment. L’aide de Marie-Pierre, de Marie-Jo et de Georges, en plus de celle des camarades d’Extinction Rébellion de Liffré, a permis de faire en sorte qu’ils et elles soient accueilli-e-s dans un espace serein et accueillant.

Toute cette alchimie, ce temps donné par certains humains, ont permis aux personnes discriminées quotidiennement par l’Etat français de pouvoir lutter pacifiquement en toute dignité pour l’égalité des droits en rappelant leurs revendications : la régularisation de toutes les personnes demandeuses d’asile (de manière inconditionnelle), des logements pour tous et toutes, la fermeture des Centre de Rétention Administratifs (CRA = prison pour étrangers).

La mise à disposition des salles paroissiales par le Père François-Xavier et la paroisse - sous le contrôle et l’aide précieuse de Georges JOULAUD - a été une bénédiction pour cette 1re étape de la marche nationale des solidarités, et nous vous en remercions grandement ».

Soeur Gabrielle H., SCR, Liffré

Portfolio

Têtiere actus

Pastorale, proximité

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 29 novembre 2020

« Marchez en ma présence avec ferveur et gardez le silence intérieur. C’est au milieu du calme que je révèle à l’âme les secrets de mon cœur » (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage