Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Michèle, membre bénévole de Liffré/Piéla vient de nous quitter

Les soeurs du Christ Rédempteur

"Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens..."

Le 12 Février dernier étaient célébrées en la petite église de l’Hermitage (en Ille et Vilaine), les obsèques de Michèle, membre actif de plusieurs associations caritatives.

Le décès de Michèle, emportée en huit jours suite à un AVC, a surpris tout le monde. Ses obsèques ont permis d’évoquer ce que fut sa vie. Et le texte choisi par la famille pour cette célébration est comme une lampe qui la met en lumière : « Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait » souligna le célébrant dans son homélie. Oui, cette phrase dit bien ce que nous avons perçu de la vie de Michèle.

Michèle au milieu d'enfants burkinabés

Michèle était un membre bénévole, actif, de l’Association Liffré/Piéla dont le président actuel est Louis GIEU.
Elle participait à toutes les manifestations de cette association. Elle était toujours là pour aider à faire les crêpes et à les vendre au profit de l’association.
Il y a tout juste 10 ans, une délégation de 5 membres de Liffré a séjourné à Piéla même (Burkina Faso) pendant 15 jours, au centre de la Mission Catholique. Elle en faisait partie, avec sa sœur Mariannick JAGUT de Liffré. Aussi, au cours de la cérémonie des obsèques animée par Louis Gieu, le Notre-Père du Burkina Faso a été choisi et chanté, à sa demande.
A son retour du Burkina, Michèle avait conçu et réalisé un magnifique album en souvenir de ces moments inoubliables.
Comme l’indiquait le faire-part de décès - “pas de plaques, des messes, des fleurs, des dons au profit de l’association de Piéla pour le Burkina Faso” - les participants à la célébration des obsèques étaient invités à faire un don pour l’Association Liffré/Piéla dont le montant serait remis au président.

Album du voyage au Burkina en 2011

En plus de l’association Liffré/Piéla, l’Afrique avait une grande place dans ses préoccupations. Par deux fois, le couple s’est rendu au Bénin et s’est investi également pour ce pays. Mais les petits et les malheureux de son voisinage n’étaient pas oubliés pour autant. Elle faisait partie de l’équipe du “Vestiaire du Secours Catholique” de Mordelles et y apportait joyeusement sa contribution, tout comme elle aimait organiser des rencontres pour les anniversaires des uns et des autres et, avec son mari, elle prenait une part active à la préparation de la kermesse paroissiale !

Si son départ brutal a meurtri le cœur de ses proches, les prières et les mots de sympathie envoyés par ses amis, en particulier les sœurs de Rillé qui ont vécu à Piéla – Marie et Marguerite – ont été d’un grand soutien pour son mari Pierre-Marie qui tient à remercier chaleureusement tous ceux et celles qui lui ont manifesté des marques d’amitié. Et, de notre côté, nous adressons nos sincères condoléances et l’assurance de notre amitié à Pierre-Marie, ainsi qu’à Mariannick et Jean-Claude Jagut, durement touchés par ce douloureux départ.

Recueilli par Gabrielle H., SCR

Portfolio

Têtiere actus

Témoignages divers

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 novembre 2022

Je suis descendu sur la terre pour embraser tous les cœurs. Je n’y trouve que des froideurs pour moi et pour mes frères (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage