Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Notre Dame de l’Espérance à Piéla, Burkina Faso

Accueil > Où sommes-nous ? > Quelques pages du Burkina Faso > Piéla > Notre Dame de l’Espérance à Piéla, Burkina Faso

Les soeurs du Christ Rédempteur

Le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) “Notre Dame de l’Espérance” à Piéla (Burkina Faso) tenu par les sœurs de notre Famille Religieuse depuis 2015, présente ses activités au service de la population.

Accueil des mamans et bébés sous l'apatam : pesée de bébé Après l’inauguration officielle du Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) “Notre Dame de l’Espérance” à Piéla au Burkina Faso en 2015, le dispensaire ouvrait ses portes pour les soins préventifs et curatifs de la population locale.
La maternité et la pharmacie ouvriront le 18 avril 2016 et la maternité accueillera le premier bébé de sexe féminin le 26 avril 2016. Très rapidement, il a fallu construire un apatam pour l’accueil des mamans et des bébés pour le suivi et les vaccinations.

Du fait de notre situation géographique en zone sahélienne à très faible pluviométrie, 2 réserves d’eau (impluviums) d’une capacité de 40 m3 ont été construits. Cette eau recueillie pendant la saison des pluies nous sert pour le ménage, l’arrosage des plantes, la lessive des patients et surtout pour les constructions. Elle nous permet aussi de pallier les manques d’eau en cas de panne du forage. Un nouvel impluvium est en projet à proximité de la maternité.

Cuisine avec foyers améliorés En 2017, grâce au soutien d’associations, un centre de Santé maternel et infantile avec une salle polyvalente, un incinérateur, une aire de lessive, une cuisine avec foyers améliorés à disposition des familles des patients ont été réalisés. La réception a eu lieu le 13 novembre 2017 et la bénédiction le 1er décembre par le curé de la paroisse, en présence des sœurs de la communauté et du personnel du CSPS “Notre Dame de l’Espérance”.

La clôture de la parcelle avec une guérite pour les gardiens est en cours de finition. Une ambulance nous a été livrée pour assurer l’évacuation et le transport des patients vers un lieu de référence à Bogandé ou autres.

Sœur Agathe au bureau du dispensaire Actuellement le CSPS compte 17 employés, soit 12 salariés dont 3 sœurs : Alice, Joséphine, Agathe.
Des permanences et des gardes sont assurées en pharmacie, dispensaire et maternité.
Le nombre de patients ne cesse de croître. En 2017, les statistiques du CSPS sont de 341 naissances, 867 vaccinations, 1457 pesées et le suivi des soins infirmiers comptabilise 7891 personnes.

Les nouveaux projets ?
1) Finir la clôture de la parcelle.
2) Construire l’impluvium à proximité de la maternité et du SMI.
3) Installer le solaire : l’électricité coûte cher et les coupures de courant sont fréquentes.
4) Construire, aménager et équiper un laboratoire.
5) Construire 2 maisons d’habitation pour le personnel.

Les Sœurs du Christ Rédempteur et la population de Piéla remercient les associations, les bienfaiteurs et la Congrégation qui ont permis la réalisation de ces travaux.

Texte des Sœurs de la communauté religieuse de Piéla au Burkina Faso,
transmis à Madeleine R., SCR, Nanterre

Portfolio