Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

« Reste avec nous, Seigneur ! »

Accueil > Contempler une image > « Reste avec nous, Seigneur ! »

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois :

Que vous inspire l’image ci-dessous : “Reste avec nous, Seigneur” (Duccio, 13e siècle) ?
(Cf Luc, 24, 13-35 : Les disciples d’Emmaüs)

Vous pouvez l’exprimer dans le cadre blanc sous cette plume ou à la suite des messages déjà écrits, sous forme de réflexions, texte, poème, prière...

Messages

  • Nos deux disciples entrent dans l’intelligence de la foi à la fraction du pain partagé : « Alors leurs yeux s’ouvrirent ».
    Sur le chemin de nos vies, le ressuscité est présent...Prenons le temps d’être rejoints par Jésus, il faut faire silence pour écouter.
    Sur le chemin de nos vies, Jésus est nourriture. A nous de venir à la table eucharistique, Jésus offre son corps.
    A travers deux signes, la parole et le pain, nous devenons des pèlerins d’Emmaüs, des pèlerins de la reconnaissance du ressuscité.
    Nos assemblées eucharistiques : des expériences d’Emmaüs.
     Nous rejoignons nos frères dans un esprit d’accueil et fraternel
     Nous accueillons une parole, la parole de Dieu qui nous interpelle
     Nous partageons le pain eucharistique comme nourriture
     Nous repartons sur la route de notre vie essayant d’être témoins
    Alors ouvrons nos yeux voilés par nos certitudes, notre coeur sclérosé par certaines habitudes, nos mains ankylosées par le matérialisme. Il nous faut ôter les bandelettes de ce qui empêche la vie. Oui Christ n’est plus dans la froideur du tombeau. Dieu est plus fort que la mort. Levons-nous et marchons.
    « En lui nous avons la vie, le mouvement et l’être »
    René Frénel

  • Cette belle peinture de Duccio est très évocatrice.
    Les riches couleurs de l’arrière-plan contrastent avec le blanc et le noir de l’entrée.Les deux disciples sont drapés de beaux vêtements et Jésus, avec son escarcelle et son chapeau sur le dos, se présente comme un pauvre voyageur.

    Par le geste des bras, on entend presque Cléopas dire : « Reste avec nous, Seigneur ! » et Jésus accepter l’invitation.

    Dans quelques instants, la situation va se retourner : l’obscurité se change en lumière et le pèlerin se révèle être le Seigneur qui disparaît à leurs yeux.

    Communauté de Nanterre

  • L’oeil du 20 heures :
    Ne t’en vas pas, reste avec nous ! Cela fait plus de deux heures que nous marchons ensemble, nos coeurs se réchauffent et notre intelligence s’ouvre en t’écoutant quand tu parles. Tu es bien un étranger pour ne pas savoir ce qui s’est passé ces derniers jours à Jérusalem autour de l’assassinat d’un certain Jésus. Nous avions foi en Lui et puis plus rien.
    Des femmes nous ont raconté que celui-ci, enterré depuis 3 jours, n’était plus dans le tombeau, mais elles ne l’ont pas vu. Mais toi tu as l’air de connaître quelque chose ; allez, entre nous allons continuer tout en mangeant. Il reste ici un peu de pain, sers toi.
    Alors Jésus, ayant pris le pain, prononça la bénédiction. A ce moment leurs yeux s’ouvrirent, mais LUI il était parti...
    Aussitôt, en route pour Jérusalem pour retrouver ses autres disciples !...
    C’est bien cela : nos yeux ouverts ne voient pas, nos oreilles écoutent mais sans entendre. Ta Parole vient souvent à nous, mais nous la laissons filer sans nous y attarder. Le matin un petit temps d’écoute et dans la journée difficile de l’entendre... Le pain eucharistique, c’est Toi. En sommes nous vraiment conscients et qu’en faisons nous ?

  • Une belle peinture qui montre les deux disciples portant de beaux vêtements, et Jésus habillé d’un vêtement sobre.
    Les deux disciples d’Emmaüs sont tristes, ils parlent en chemin de tout ce qui vient de se passer à Jérusalem. Ils ne s’aperçoivent pas que le Ressuscité fait route avec eux.
    Celui-ci leur demande de quoi ils parlent. Ils expliquent alors tout ce qui s’est passé avec Jésus, jusqu’à sa mort sur la croix. Désemparés, ils se demandent ce qui va maintenant arriver.
    Après avoir entendu Jésus les enseigner longuement, ils LUI demandent de RESTER AVEC EUX.
    Assis à la table, Jésus prend le pain, dit la bénédiction, le rompt et le leur donne. A ce moment-là, ils LE reconnaissent, mais Il a déjà disparu.
    Nous pouvons aussi demander que Jésus, Le Ressuscité, RESTE AVEC NOUS. Qu’il nous donne courage et force, surtout en ce temps de confinement.
    Prions pour ceux / celles qui souffrent et sont isolés, ceux qui sont décédés. Nous avons confiance en Jésus.
    RESTE AVEC NOUS, SEIGNEUR, MAINTENANT ET TOUJOURS !

  • Jésus a rejoint les 2 disciples tristes et découragés sur la route d’Emmaüs… Son écoute d’abord, ses paroles ajustées, sa présence attentive les a peu à peu apaisés. Qui est donc ce pèlerin inconnu capable de leur remonter le moral dans une telle situation ?
    « Reste avec nous, il se fait tard ! ». Ils viennent de faire avec lui une telle expérience spirituelle réconfortante qu’ils aimeraient qu’elle se poursuive… Ils ont tellement besoin de paix, d’espérance, de goût de vivre !

    « Reste avec nous ! ». Jésus ne demande pas mieux. Aujourd’hui, comme hier.
    Croire qu’Il continue de marcher à mon pas, vouloir L’accueillir à chaque instant dans ma maison (ma vie), Lui demander de m’ouvrir les yeux, les oreilles et le cœur afin de Le “reconnaître” dans les Écritures et dans les frères, me « nourrir » de sa Parole et de son Pain, témoigner qu’Il est VIVANT parmi nous…
    N’est-ce pas la manière d’être du disciple qui Lui plaît et à laquelle Il m’appelle au quotidien ?

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 novembre 2022

Je suis descendu sur la terre pour embraser tous les cœurs. Je n’y trouve que des froideurs pour moi et pour mes frères (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage