Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Semaine DES POSSIBLES A’VENIR à Liffré

Les soeurs du Christ Rédempteur

Voici la 4e année que le cinéma St Michel de Liffré (5) nous propose une série de 5 films sur des possibles A’venir.

Cette semaine - précisait le site du cinéma St Michel - s’inscrit comme chaque année dans « La Fête des Possibles » : Le projet de société juste et durable auquel une grande majorité des citoyens aspire s’écrit jour après jour depuis des dizaines d’années. Des milliers d’initiatives concrètes se développent sur nos territoires et constituent de nouvelles habitudes de vie, de nouveaux modes de consommation et de production. La fête des Possibles aspire à faire connaître et grandir ce chemin vers un monde plus juste, plus écolo et plus humain, au travers d’événements près de chez vous pour rencontrer celles et ceux qui agissent au quotidien.

Du 25 au 29 Septembre, 5 films nous ont donc été visionnés :
le 1er, “Power Change”, présente la vision d’un jour où l’énergie serait à 100% renouvelable. Le second “Un lien qui nous élève”, documentaire émouvant d’Oliver Dickinson, nous emmène sur les terres d’éleveurs français qui essaient de tisser un lien assez fort avec leurs animaux, loin des élevages intensifs.
Quant au 5e, “Artistes de le Vie”, il nous livre le témoignage de passionnés qui ont trouvé leur place dans le monde, en inventant un métier en phase avec leur raison d’être.
Faute de place, je m’arrêterai uniquement aux 3e et 4e films :

-  Cédric Herrou dans l'affiche du film « Libre »Avec “Libre”, nous revivons l’histoire de Cédric HERROU, dont les médias nous ont abondamment parlé. Cet agriculteur, avec d’autres habitants de la Vallée de La Roya située entre France et Italie, décide de venir en aide aux réfugiés qu’il accueille chez lui, en leur offrant un refuge et de les aider à déposer leur demande d’asile. Mais ce faisant il s’est mis hors la loi.

Après le film, l’échange avec Jessie Magana, membre actif d’un collectif d’aide aux migrants et du collectif Lisaa de Liffré, permit de souligner combien le public avait été admiratif du courage manifesté par cet homme et ceux qui l’ont aidé, mais aussi de prendre conscience de la complexité de nos lois sur ce sujet et de celle du problème des migrants.

-  Affiche du film « Histoires de cinéma »Le 4e film, “Histoires de climat”, est un documentaire réalisé par 9 élèves de l’Ecole d’Ingénieurs de Grenoble. En duo, ils parcourent la planète pour recueillir les témoignages de populations entières qui vivent déjà les conséquences du changement climatique. Ils nous emmènent au Sénégal, au Chili ou encore au Cambodge où ils nous faire découvrir les différents visages des modifications climatiques en cours. Ils donnent la parole aux personnes concernées par les dégâts causés par ces changements climatiques.
Deux d’entre eux, membres de l’association E’voca’Terre - association qui vise à sensibiliser sur le changement climatique - étaient présents pour l’échange après le film.
Même si on le sait déjà un peu, ce qui impressionne, c’est de constater que ce sont les populations qui polluent le moins l’atmosphère qui en subissent déjà les conséquences et qui cherchent des solutions pour au moins ne pas accélérer le phénomène ! Ce film est en accès libre sur Internet, toujours dans le même objectif : sensibiliser !

« Depuis que je suis allée en Afrique, me confiait quelqu’un à la sortie, je ne jette plus d’eau, je m’en sers pour arroser ou laver autre chose ! »

Sr Gabrielle H., SCR

Portfolio

Têtiere actus

Evénements, fêtes, pèlerinages

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 30 octobre 2020

La force de Dieu est à l’origine de sa Justice et le rend patient (Règle de Vie)
Pied partage