Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Soeur du Christ Rédempteur à l’oratoire

Accueil > Contempler une image > Soeur du Christ Rédempteur à l’oratoire

Les soeurs du Christ Rédempteur

Image du Mois

Que vous inspire l’image ci-dessous : “Soeur du Christ Rédempteur à l’oratoire” ?

Vous pouvez l’exprimer dans le cadre blanc sous cette plume ou à la suite des messages déjà écrits, sous forme de réflexions, texte, poème, prière...

Messages

  • Cette Soeur attend paisiblement ce que le Seigneur va lui dire pour aujourd’hui .

  • « Quand tu pries, entre dans le silence... »
    Cette religieuse invite tout mon être à entrer dans cette attitude de la prière. Faire silence en se rendant disponible à cette présence invisible et mystérieuse, ô combien réelle, du Christ, dans la faiblesse et la petitesse d’un morceau de pain ; Dieu nous attend dans la patience et sa gratuité amoureuse.
    Dieu est présent en plénitude au coeur du silence, sa voix discrète invite à une double rencontre, celle de Dieu et la mienne. Alors, le silence devient la vraie parole pour rencontrer Dieu et partager en pure gratuité son amour discret.
    Cette expérience amoureuse de la rencontre de Dieu vient de plus loin que nous, elle vient du coeur même de Dieu : elle vient de son amour indicible et toujours présent.
    En m’immergeant dans le silence intérieur, j’entre dans la profondeur de la rencontre possible ; alors s’établit une communion participative à cette richesse du coeur de Dieu.Il faut se laisser envelopper des langes du silence et bercer par le fol amour maternel de Dieu..
    L’eucharistie est le mystère même de la proximité de Dieu : Il devient « charnel », Il se laisse toucher et rejoint notre propre humanité par son incarnation et sa vie d’homme sur notre terre.
    Au coeur du silence, je découvre la source de mon existence.
    Au coeur du silence je mesure la proximité de Dieu mais aussi sa radicale différence : « Je me tiens à ta porte » mais aussi : « Ote tes sandales ». Entre Dieu et l’homme, la relation est marquée par l’altérité.
    Seigneur, mon coeur n’est pas orgueilleux
    Je n’ai pas pris le chemin de grandeur.
    Je tiens mon âme en paix et en silence,
    Comme un enfant contre sa mère.
    Mon âme est en moi comme un enfant sevré.
    Je compte sur Toi, Seigneur. Ps 131

    René Frénel

  • A l’oratoire de la communauté de Gon Boussougou :

    Prière, présence, adoration, contemplation, intériorité, intimité...

    Cœur à cœur, relation, écoute, silence, disponibilité, ouverture...

    Parole de Dieu, lumière, présence eucharistique, méditation.

    «  Dans l’oraison, l’Esprit Saint creuse en nous, si nous y consentons, un chemin de vérité. Il nous fait retrouver l’attitude juste devant le Père et nous rend disponibles pour le service de nos frères ». Règle de Vie n° 18

  • Dans cette simplicité d’un oratoire, quoi de plus grand ? Là tu as rendez-vous avec ton Dieu. Comme dans l’Ecriture « Retire-toi dans ta chambre et prie ». Le dépouillement de cette pièce est là pour nous redire : « Sois tout entier présent à Celui qui l’habite car c’est ton Dieu ». Ce coeur à coeur nous le voulons et le cherchons. Mais que c’est difficile ! Comment ce Dieu peut-il être là dans ce tout petit habitacle ? Nous en sommes convaincus pourtant, c’est cela qui nous fait durer. C’est à une rencontre amoureuse que nous sommes conviées. Jésus le savait bien Lui qui se retirait si souvent seul dans un endroit désert pour rejoindre le Père dans son amour de Fils.
    Mais nous sommes occupées de nous-mêmes ; pour persister dans ce silence pourtant, pas besoin de paroles : « Je l’avise et il m’avise » disait le curé d’Ars. Et tous ces moines et moniales qui n’existent que pour cette présence continuelle à ce Dieu. Seigneur, tu connais mon désir : être toujours en toi, donne-moi une foi plus grande. Comble ce désir Seigneur car c’est ma seule raison d’être : Te relier au monde pour te faire aimer et connaître et pardonne-moi toutes ces rencontres ratées...

  • Une Religieuse Africaine est en train de prier, devant le tabernacle, un petit livre dans les mains. Disponible au Saint Esprit.

    La prière est une rencontre avec Dieu, un dialogue avec Lui, toujours présent mais invisible. Dieu parle avec et par les gens, la Bible, la Création et surtout par son fils Jésus, devenu homme parmi nous. Prier c’est être présent à Dieu, avoir une relation personnelle avec LUI.
    Il y a plusieurs manières de prier : 
    La méditation, la contemplation, l’adoration.
    On peut chercher à aimer Dieu, à L’adorer, Le supplier, Le remercier.
    La contemplation : c’est le désir de se mettre en la présence de Dieu, maintenant dans la foi et plus tard ce sera « face à face ». Dieu est un Mystère. Il nous devance toujours. C’est Lui qui nous cherche le premier. Dieu est le TOUT AUTRE, mais Il veut engager avec nous un dialogue d’amour murmurant : “Je t’aime”. Dieu habite en nous et c’est une grâce de se rendre compte de cette réalité. Prier, c’est accepter et désirer d’être connu par Lui, le Tout proche, qui nous écoute attentivement, toujours et partout. Dieu est Amour total qu’Il veut partager avec nous. Dans le plus profond de notre intérieur se trouve la “Source de la vie divine”. Chaque personne est unique pour Lui.
    Nous pouvons mettre tous nos soucis, nos faiblesses… dans Ses Mains. C’est très important de prier les mains ouvertes : ne rien garder pour soi, être disponible pour Lui. Bref, prier c’est vivre, cherchant parfois le silence pour être seule ou choisissant d’être avec d’autres pour prier les psaumes ou autres…

    Personnellement j’ai une préférence pour les Psaumes 23, 63, et surtout le Psaume 139 ! 

Têtiere actus

Contempler une image


Voir aussi :

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 11 décembre 2019

La Bonne Nouvelle qui doit transfigurer l’humanité est d’abord un don à accueillir avant d’être liée à l’action, don à accueillir dans la foi et l’abandon au Père, avec le Christ, au prix du renoncement à soi-même (RV)
Pied partage