Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Un événement à la maison-mère !

Les soeurs du Christ Rédempteur

Cet après-midi, c’est le grand désert à la maison-mère de Rillé. Pensez-donc, au réfectoire, c’est le conclave… Toutes les sœurs valides sont en grande réflexion, tout ouïe en direction de l’animatrice qui, après avoir tiré du sac les petits carrés numérotés, les proclame au micro ! Vous l’aurez compris : il s’agit du loto. « Si jamais la chance me souriait, alors ce serait formidable ! » pense chacune. Donc, de l’extérieur, rien ne pourrait les distraire ni les faire quitter leurs cartes…

Pourtant, en ce moment, de l’autre côté du jardin, dans un petit abri en tôle planté sur la pente de la colline, les jardiniers sont affairés à soulager les gémissements d’une chèvre qui met bas ses petits. En voilà un, puis deux, puis trois. Oh ! quelle surprise… Il fait froid et le souffle de la mère essaie de les ravigoter, mais elle-même est si affaiblie.

Il faut boire, mon petit !

Les 3 petits, au fond du cabanon, sont tout tremblants et l’un d’eux ne tient plus sur ses pattes. Vite, il faut les alimenter ! Alors, messieurs les jardiniers ont déjà trouvé un biberon et chaque petit est à même de téter. Mais le plus rachitique n’a plus aucune force pour tenir debout et encore moins pour tirer sur le biberon… Après le départ des jardiniers, des sœurs se relaient pour biberonner. Hélas, le troisième nouveau-né, trop affaibli, finit par mourir. Déception !

Les lendemains, à tour de rôle, les jardiniers, puis les sœurs Marie et Anne-Marie se relaient pour leur assurer la survie... Vient le jour où la mère peut enfin assumer son rôle. Hélas, elle n’a qu’un trayon ! Alors il faut continuer à donner une bouteille de lait à l’un des deux. Anne-Marie est une bonne nounou, jamais elle n’oublierait l’heure de la tétée. Ils sont tellement bien chouchoutés tous les deux qu’ils sautent maintenant par-dessus le grillage… Mais, halte-là, il est bien trop tôt pour vous donner la totale liberté !

Chèvres et chevreaux de Rillé, bénissez le Seigneur !

Promenade-découverte avec maman...

Sœur Marie-Françoise C., SCR

Portfolio

Têtiere actus

Maison-Mère

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 novembre 2022

Je suis descendu sur la terre pour embraser tous les cœurs. Je n’y trouve que des froideurs pour moi et pour mes frères (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage