Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

L’évangile au bas des tours

Accueil > A l’écoute de la Parole > L’évangile au bas des tours

Les soeurs du Christ Rédempteur

Il suffit parfois de très peu de choses pour mettre en route de grandes choses, un peu comme cela se passe dans la parabole où Jésus parle de la graine semée dans la bonne terre (Marc 4, 30-32).

Il y a 15 ans, c’est la parole d’une femme un peu fatiguée par la vie, à une compagne de travail attentive, qui a fait naître ce qu’on appelle dans le quartier de Blosne, à Rennes « l’évangile au bas des tours  » :
Marie-Paule dit à Soeur Michelle avec qui elle travaille pour le nettoyage des trains : « Hier soir j’avais tellement besoin d’entendre la Parole de Dieu que lorsque des témoins de Jéhovah sont venus frapper à ma porte, je leur ai demandé de m’en lire des passages ».

tour du quartier de Blosne à Rennes Un besoin exprimé par Marie-Paule, une mission perçue par Soeur Michelle, une parole communiquée au prêtre de la paroisse, des invitations entre gens du voisinage et… très vite c’est la naissance, au bas de la tour, d’un groupe « évangile » qui, depuis, se réunit chaque semaine. C’est Marie-Paule elle-même qui, dès le départ, a proposé ce rythme. Et ils viennent, tantôt les uns, tantôt les autres, avec quelques assidus pour lire l’évangile du dimanche suivant. Rien de figé dans l’échange. La « Vie » de chacun prend de l’importance, même si au départ cela commence par un « Je n’ai rien à dire ». Vie et évangile, évangile et vie, c’est bien pour cela qu’ils sont là tous, groupés autour du livre de la Parole et de la bougie allumée posée sur la table.

Marie-Louise, amputée en février 2000 dit : « J’ai refait surface sur terre. J’avais soif de la parole de Jésus avec les autres. J’en parle à Bernadette qui m’emmène le vendredi au bas des tours du Blosne. C’est la fête avec les autres. C’est cela qui me fait vivre : voir, écouter, entendre, partager la route avec Jésus-Amour ».

Et Soeur Michelle de dire : « La foi de ces gens a humanisé ma propre foi. Ces rencontres m’ont permis de comprendre et de vivre ce que Jésus dit dans l’évangile : Lorsque deux ou trois sont réunis en mon nom, Je suis au milieu d’eux ».
groupe de lecture d'évangile au bas des tours

Anne M. SCR

Têtiere actus
Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 27 juillet 2017

Jésus dispense la Parole qui révèle les hommes à eux-mêmes en leur révélant le Père (Règle de Vie)
Pied partage