Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Ce sera la plus belle crèche de l’univers ! (1)

Les soeurs du Christ Rédempteur

« Ce sera la plus belle crèche de l’univers ! »
Cette phrase prononcée le 1er dimanche de l’Avent par le Père François Xavier (notre curé), annonçait ce qui est devenu une belle réalisation ! En effet, pendant le temps de l’Avent, nous avons retraversé l’histoire de la venue du Christ en notre monde - l’Ancien Testament - à travers quatre de ses grandes figures. Les représentations sont des réalisations bénévoles de Florence Lebrun des ateliers Lumen Christi (communauté de Saint Broladre).

 

Dieu fait Alliance avec Noé

Le 29 Novembre : Noé ! Nous étions invités à relire l’histoire de Noé qui est le 1er personnage de la Bible dont on nous dit qu’il était un homme juste, car « il marchait avec Dieu ». Cependant, la violence ayant envahi la terre, Dieu avait résolu de la détruire, mais pas complètement ou plutôt Il voulait en sauver une partie pour signifier que le mal n’aura pas le dernier mot.
Il confie alors cette mission incroyable à Noé, le juste, à qui il demande de construire une arche qui abritera toute sa famille et un couple de toutes les espèces animales. Et, à la fin du déluge, Dieu conclut avec lui une Alliance, dont le signe - l’arc-en-ciel - est à jamais présent dans le ciel. A travers Noé, c’est avec tout homme que Dieu fait Alliance. L’Arche de Noé est pour les chrétiens la figure de l’Église.

L’ange arrête la main d’Abraham

- Le 6 décembre nous était présentée la figure d’Abraham, notre père dans la foi : « Grâce à la foi, Abraham obéit à l’appel de Dieu : il partit sans savoir où il allait ! » (He 11,8). Ce même Abraham pensait que Dieu lui demandait le sacrifice de son fils unique obtenu dans sa vieillesse, mais l’ange de Dieu arrêta son bras, car c’est Lui, Dieu, qui nous donnerait son Fils.

 Le 13 décembre s’affichait devant nos yeux la représentation de Moïse. Moïse, le sauvé des eaux, une des plus belles figures de l’Ancien Testament, a fait sortir d’Égypte le peuple d’Israël en lui faisant traverser la mer Rouge. C’est à Lui que furent remises les tables de la Loi, sur le Mont Sinaï, ces tables écrites de la main de Dieu.

Moïse avec les tables de la Loi

Dans le Nouveau Testament, Moïse est présenté comme celui qui annonce la venue de Jésus de Nazareth comme le Messie. Ce dernier est présenté comme un second Moïse, incompris et rejeté comme son prédécesseur. Moïse apparait en personne lors de l’épisode de la Transfiguration de Jésus, en compagnie d’Élie.

 Et le 20 décembre, apparaissait, éclatant, le personnage d’Élie, enlevé au ciel sur un char de feu, sous les yeux de son disciple Elisée qui aurait voulu le retenir. Élie qui n’a rien écrit, est la figure prophétique par excellence.

Élie est emporté au ciel sur un char de feu

Le retour d’Élie était attendu des juifs comme signe de la fin des temps. Jésus dira : Élie est déjà venu, ils ne l’ont pas reconnu et ils l’ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l’homme souffrira de leur part. « Les disciples comprirent alors qu’il leur parlait de Jean-Baptiste Mt 17,12.13 ». Mais pour l’évangéliste Luc, c’est Jésus qui est le nouvel Élie, celui qui baptise dans le feu et l’Esprit.

Cependant, la retraversée de l’Ancien Testament à travers ces 4 grandes figures ne doit pas nous faire oublier que Jésus naît chez nous, aujourd’hui, à travers d’autres figures de notre XXIe siècle.

Ce sera l’objet de l’article :
  C’est la plus belle crèche de l’univers ! (2)

Sr Gabrielle H., SCR

Portfolio

Têtiere actus

Fêtes liturgiques

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 28 novembre 2022

Je suis descendu sur la terre pour embraser tous les cœurs. Je n’y trouve que des froideurs pour moi et pour mes frères (Chant P. Le Taillandier)
Pied partage