Les soeurs du Christ Rédempteur
Des religieuses apostoliques Origines et Histoire Notre spiritualité Où sommes-nous ? Devenir sœur du Christ Rédempteur Avec les laïcs La main de Anne Boivent sur l'Evangile selon saint Matthieu
Les soeurs du Christ Rédempteur
menu

Journée du Patrimoine 2019 à Rillé-Fougères (1)

Les soeurs du Christ Rédempteur

La communauté de Rillé ouvre ses portes...

Oui, pour la 1re fois, la communauté de Rillé à Fougères, siège de notre congrégation des Soeurs du Christ Rédempteur, a ouvert ses portes le dimanche 22 septembre pour les Journées du Patrimoine 2019.

Nous allions un peu dans l’inconnu, mais très vite, avant même l’ouverture, les premiers visiteurs arrivaient et prenaient place pour regarder un diaporama. Celui-ci, fort apprécié, présentait une rétrospective de l’histoire religieuse de la Colline de Rillé, dont les origines remontent à 1143, avec la naissance de l’Abbaye St Pierre de Rillé.
De très nombreux groupes se sont succédé jusqu’à 19 h. Il fallait parfois attendre 10 minutes avant de pouvoir entrer dans la salle. Un bon millier de visiteurs nous ont fait l’honneur de leur passage, sans compter les individuels ayant fait leur propre parcours.

Un groupe de visiteurs avec leur guideIls venaient de Fougères, Tremblay, Saint Germain, Landéan, mais aussi de Laval etc…, etc... L’un parce qu’il avait fait ses études au Lycée N. D. des Marais présent sur le site de Rillé, d’autres « parce qu’on habite tout près », ou « parce qu’on était déjà venu voir une “tante sœur” mais on ne connaissait que la chapelle et le cimetière ». Certains Fougerais étaient des paroissiens habituels de la messe du dimanche matin et beaucoup d’autres ont été des élèves des sœurs de Rillé dans les communes environnantes. Le parcours proposé pour la visite du site de la Colline était l’occasion d’ailleurs de rappeler les bons souvenirs qu’ils avaient gardés de leur vie d’écoliers. Mais un certain nombre ne connaissaient pas du tout les lieux et venaient pour découvrir.

Le majestueux escalier de pierre de l'Abbaye, 18 ème siècleLe majestueux escalier de pierre et la vieille Tour en particulier, restes de l’Abbaye St Pierre, suscitèrent l’admiration de tous. On ne tarissait pas d’éloges devant le potager bien aménagé, mais aussi face à la vue magnifique qu’offre le bas du jardin sur la ville de Fougères, depuis le beffroi jusqu’au château et à l’église Saint Sulpice : « vue à couper le souffle » comme on entend souvent à la télé !
La traversée du cimetière permit à certains de retrouver la tombe de la tante sœur ou d’une religieuse bien connue ; la sobriété des tombes fleuries de rosiers fit l’admiration de beaucoup. En sortant plusieurs s’attardèrent devant la Piéta.

Notre-Dame de Rillé, belle satue de grès du 16 ème siècleL’arrêt devant la magnifique statue de Notre Dame de Rillé qui siège dans la cour d’honneur, statue de grès retrouvée sous les gravats des ruines de l’Abbaye, fut un moment d’émerveillement et même de recueillement.

La crypte fut l’occasion de retrouver les visages de nos Fondateurs et de relire la parole entendue par Anne Boivent dans sa prière, parole à l’origine de notre Congrégation. Ce point d’orgue du parcours permit à l’une des guides d’en faire comme un envoi : « Qu’Anne Boivent et Jean-Baptiste Le Taillandier vous accompagnent dans votre vie ! »

A l’entrée de l’oratoire de la salle des Sacrés Cœurs, de la Chapelle et de la Crypte, l’attitude se faisait très respectueuse. On n’y entrait pas comme dans un moulin. Tout juste si on ne se mettait pas à prier !

« On sentait les gens très respectueux et heureux d’être là, comme s’ils avaient un lien personnel avec les lieux, mais surtout avec les religieuses qui les accompagnaient » fut le constat pratiquement unanime des sœurs qui guidaient le parcours !

Sr Gabrielle H., SCR

Voir aussi : “Réactions de visiteurs...”

Portfolio

Têtiere actus

Maison-Mère

Pied partage
Têtiere partage

Parole du jour - 12 décembre 2019

Que l’humilité et la douceur ne vous manquent point et la bonté de Dieu ne manquera point de vous assister pour accomplir ce que vous avez promis, non seulement avec patience mais avec joie ((P. Le Taillandier)
Pied partage